LES DOLOMITES A LA CARTE - journée, WE etc.

LES DOLOMITES A LA CARTE - journée, WE, semaine etc.

Escalade dans les Dolomites - Philippe Brass guide de haute-montagne

Crozzon di Brenta , dans la Voie des Guides

L’escalade dans les Dolomites, c’est un choix infini de voies sur un rocher excellent et dans toutes les difficultés techniques. L’escalade est très aérienne et la beauté des paysages est saisissante. Sommets et parois ont tous une histoire et les gravir aujourd’hui c’est aussi se promener dans un musée à ciel ouvert au milieu des plus beaux paysages de l'arc alpin. Je suis tombé amoureux de ces montagnes il y a une vingtaine d'années au point de m'y établir définitivement une partie de l'année. Nul part ailleurs on ne trouve un tel foisonnement de voies de toutes difficultés avec des payasages aussi fascinants.

Si la beauté des paysages calcaires ne vous laisse pas indifférents, si l'histoire d'une voie vous interpelle autant que sa ligne d'ascension, pas de doute vous êtes mûrs pour grimper dans les Dolomites, quelque soit votre niveau technique !

De la voie classique, mythique au voies les plus sauvages des Pale di San Lucano, au départ d'un refuge conforfable ou de passage dans un bivouac sauvage toutes les aventures verticales sont possibles.

Difficulté technique : du 4 au 6b, on trouve dans les Dolomites de magnifiques itinéraires en excellent rocher même dans des difficultés très modestes.
Longueur des voies : de 200 à 1000 mètres, 300 à 400 mètres en moyenne, soit 6 à 12 longueurs de cordes en moyenne.

Mon expérience sur place depuis 1997 permettra de vous orienter vers des ascensions de qualité les mieux adaptés à votre niveau technique et d'optimiser au mieux notre programme en regard des conditions météos.
Pour élaborer un projet, quelqu'en soit la durée, je vous propose de me contacter par mail ou par téléphone afin d'en parler de vivre voix.

ESCALADES CHOISIES DANS LES DOLOMITES

Du 3 au 4
La découverte de l'escalade en rocher et des Dolomites. On découvre un univers grisant en prenant plaisir à évoluer au dessus du vide tout en s'appropriant les gestes techniques.
Les belles classiques:

  • Cima di Val di Roda, voie Castiglioni, rocher superbe, approche et retour rapide
  • Il Dente del Rifugio, spigolo, une excellente initiation avec des rappels pour la descente
  • Les Cinque Torri : une foule de petites voies idéales dans un des plus beau cadres des Dolomites.

Du 4 au 5
Dans les Dolomites c'est déjà raide, sur du bon rocher, l'escalade est verticale ou presque mais les prises sont abondantes.
Les belles classiques:

  • Campanile Basso - Voie Normale, une escalade ingénieuse autour de ce sommet vertigineux
  • Campanile Pradidali dans les Pale di San Martino
  • Pale di San Martino, Grand Pilastro, un beau voyage de 600 mètres dans une paroi en excellent rocher, une découverte des itinéraires engagés. Il y a un refuge-bivouac au sommet en cas de nécessité
  • Sass d'Ortiga - spigolo Wiesnner

Le 5/5sup
Nous voici sur les traces des plus incroyables exploits des pionniers. Le cinquième degrés dans les Dolomites est une difficulté sérieuse. Dans cette difficulté on trouve un nombre incroyable de voies mythiques des Dolomites, des escalades souvent réalisées pour la première fois avant la première guerre mondiale. On entre dans la grande histoire des Dolomites. Cette difficulté est abordable par des grimpeurs ayant une pratique en falaise sportive jusqu'au 5c/6a.
Les belles classiques:

  • Campanile Basso - Voie Preuss, imaginons seulement qu'elle fût ouverte en solo intégrale et redescendue de la même manière par Paul Preuss en 1911.
  • Spigolo del Velo, une des plus élégantes et agréables escalades des Dolomites !
  • Pala del Rifugio , voie Frish-Corradini, magnifique et longue voie (750 mètres) très soutenue sur un rocher magnifique
  • Torre Venezia - Voie Andrich, esthétique, technique et soutenue sur toute sa longueur, un must.

Le 6 (ou le VI)
Cette fois nous y sommes. Le sixième degrés c'est le graal historique qui fût atteint dès 1925 à la Civetta par Solleder. Difficile d'établir une comparaison avec des voies sportives, mais pour aborder ces itinéraires un niveau 6a+/6b en falaise est conseillé. Grandes envollées verticales, passages fins ou athlétiques, tout y sera. On compte dans cette difficulté les plus fantastiques itinéraires des Dolomites, la hauteur des parois peut aller jusqu'à 1000 mètres à la Civetta, voire 1600 mètres au Spigolo Nord de l'Agnèr, le plus long des Alpes. Beaucoup d'escalades ont une longueur moyenne de 500 mètres.
Les belles classiques:

  • Cima Canali, fissure Buhl, une magnifique introduction à l'escalade difficile des Dolomites dans un cadre génial
  • Pan di Zucchero, Schober-Liebl, une très belle voie soutenue à un jeté de corde de la Civetta
  • Cima Grande di Lavaredo, face Nord voie Comici, le rêve de nombreux grimpeurs à l'évocation des Dolomites , à juste titre
  • Civetta, face Nord , voie Aste, au coeur du sesto grado, une escalade superbe, logique, dans le vaste versant Nord de la Civetta

EN PRATIQUE

Période
Tout l'été , de Juillet à fin Septembre
Hébergement
Refuge, chambre d'hôtes, location appartement , au choix
Tarifs
De 270 €/ jour, à 320 € pour deux personnes (les voies les plus longues et les plus engagées font l'objet d'une tarification spéciale.)
Le tarif est fixé en fonction des objectifs choisis au moment du contact pour l'élaboration du projet.
Ce prix comprend l'encadrement et le prêt du matériel. Les frais d'hébergement sont à régler sur place selon la formule choisie. Les frais du guide sont à la charge des participants.

CONTACT



Philippe Brass
Guide de haute-montagne
Tel : 06 81 22 34 48 ou
+39 334 8680185 (Italie)

Par mail

©Philippe Brass 2004-2011