ACTUALITÉS, articles, infos, etc...


LES ACTUS PROS

Derniers articles

Dernière news

rechercher un article par sujet ou par titre

Catégories

Écrire

Nous sommes le : 27 - 10 - 2021 -- 03:33

[écrit le : 23-01-2009--12:07]

Escalade en Algérie, le Hoggar de l'Assekrem à la Garet

Le Hoggar, un paradis pour apprécier désert et grimpe. Un voyage-escalade inoubliable

Arrivée

Tamanghasset-Algérie. Ville emblématique du Hoggar, ce coin de notre planète qui s’étend sur 500 000 km2 .
L’avion atterrit à une heure indue de la nuit. Un peu absent le voyageur est invité à pénétrer dans une salle close de l’aéroport éclairée de quelques néons blafards.
Sur un formulaire il faut décliner son identité et le lieu où l’on va résider. Pour l’identité ça ira, en revanche ça devient plus compliquer pour le lieu de résidence. Nous nous contenterons d’écrire : refuge de l’Assekrem, un des nombreux points de passages du périple que nous nous sommes promis d’accomplir dans ces lieux.
Quelques heures plus tard – souvenez vous qu’ici le temps ne compte pas et il serait très maladroit de faire remarquer à un fonctionnaire qu’il pourrait accomplir ces formalités à un rythme plus efficace - nous sortons de l’aéroport. Juste avant l’aube…


Le Hoggar


Sur une surface grande à peu s’en faut comme la France s’étendent massifs granitiques, pitons volcaniques, tassilis et désert de sables. C’est le Hoggar, le plus grands des massifs cristallins du Sahara.
Trois groupes distincts vont intéresser notre séjour de grimpe.

LÂ’Atakor avec un point dÂ’orgue sur le Tezoulag Sud, la Tefedest et son mythique point culminant, la Garet El Djenoun et enfin les dĂ´mes de Tesnou.


Le secteur de l'Assekrem et l'Atakor


escalade-hoggar::l'assekremA une encablure de Tamanghasset les premiers pitons de l’Atakor dressent leur profil particulier : une large embase portée par un pierrier supportant des tuyaux d’orgues très purs attestant d’une origine volcanique. Les nombreuses voies classiques et historiques qui les parcourent attestent d’une fréquentation assidue par les alpinistes français et belges.



escalade-hoggar::nouvelle luneRécemment des voies modernes sont apparues sous la férule de grimpeurs français. Les 21 et 22 janvier 2002 Arnaud Petit, Benoit Robert et Thierry franc ouvrent une « World Classic » sur le Tezoulag sud : La nouvelle lune.
En 2002 c’est à l’initiative de la Fédération Algérienne de Ski et des Sports de Montagne qu’une équipe de l’UCPA et de la FFME se rends à Tamanghasset 19 au 27 octobre 2002 pour participer à un échange avec des grimpeurs algériens. Ils équiperont trois grandes voies sur l’Iharen, le Tezoulag sud et l’Iharen et une douzaine de lignes d’une longueur dans la face ouest de l’Hadriane, premier sommet de la périphérie de Tam’. Leurs voies reprennent parfois des portions d’itinéraires existants à l’Iharen et au Tezoulag sud.



La "Cauderlier-Vidal" Ă la Daouda


La Daouda est une belle aiguille avec une face orientée Ouest et Nord-Ouest en bon rocher.
Dans un style fissures/dièdres la classique Cauderlier-Vidal recevra avec plaisir la belle quincaillerie du grimpeur moderne : Les Camalot® protègent très bien ses passages difficiles où il faudra ressortir la gestuelle adéquate sous peine rester scotcher au 3° relais. escalade-hoggar::DaoudaCette voie mérite largement une visite et les itinéraires modernes livrés clés en mains ne devraient jamais nous faire oublier le charme de ces escalades « à l’ancienne ». Le jeu y est parfois différent avec ses règles propres, le grimpeur devra en posséder les pré-requis avant de se lancer dans la partie.
Plus à gauche on repère une ligne de spits de couleur blanche sillonnant des dalles sculptés. Ces belles longueurs aux ouvreurs inconnus clôturent notre première journée.


L'hermitage du Père de Foucault


Seulement 75 kilomètres séparent Tamanghasset de l’Assekrem. 75 kilomètres rendus pénibles par le profil caillouteux et très délabré de la piste.
Arrivés en fin d’après-midi nous nous précipitons vers l’hermitage du Père de Foucauld au sommet de l’Assekrem pour goûter aux lumières du coucher de soleil. Ici se tient l’Ermitage du Père de Foucauld, explorateur originel du Hoggar. Deux frères de la communauté des Petits frères de Jésus y vivent aujourd’hui.
La lumière du couchant exacerbe les reliefs du Tezoulag. L’escalade de la « Nouvelle lune » promet d’être belle, totalement extérieure le long des dalles et piliers encadrés par les voies Cauderlier-Vidal (les mêmes qu’à la Daouda) et Billet Kolhman de 1957.
Le départ matinal permet de grimper à l’ombre ce qui est un avantage en période chaude. Mais ce matin il fait plutôt frais et c’est les doigts engourdis que j’aborde la première longueur d’un genre assez rude. La suite est un vrai régal. Dalles et piliers sont sculptés solidement ce qui est rare sur ces sommets où les écarts de température entre le jour et la nuit provoquent un éclatement de la roche en surface. Dans les rares endroits où le rocher paraît moins solide, des taches claires témoignent du travail de nettoyage des ouvreurs.
La descente par la voie normale du versant Est vers le sentier du col Nord est simple et rapide.


D’un niveau plus modeste mais dans un rocher moins enthousiasmant « 2 croiffants et un Affékrem » mérite aussi une visite. Signalons au passage que cette voie reprends la "Voie de Belges" ouverte en 1961 par Mmes M.Capel, N.Simantel et J.Alzetta, A.Capel. On y grimpe le plus souvent sur de grosses écailles plus solides qu’il n’y parait. Sortis de cette voie en fin d’après-midi nous aurons droits à une lumière magique. Le parcours d’arête qui achève l’escalade vers le sommet apporte une dimension certaine et fait profiter le grimpeur d’un panorama extraordinaire.



La montagne aux génies



escalade-hoggar::Garet el Djenounescalade-hoggar::ascension de la Garet el Djenoun



Le mythique sommet de la Garet impose un véritable voyage en terre lointaine.
La première ascension en 1935 par Roger Frison-Roche et le Capitaine Coche avait eu lieu par la petite face Ouest atteinte par un parcours éprouvant au travers des Oueds et pierriers. Aujourd’hui la voie du Mouflon et du Président réunis ouverte en 1957 est devenue la voie normale. Elle est accessible au plus grand nombre .
Au bivouac, le soir venu, la silhouette de la « montagne des génies » se fait imposante.
Un départ au cœur de la nuit, indispensable pour une ascension sans bivouac, ajoute une note alpine à cette escapade. Dans l’obscurité, la remontée de l’Oued Ariaret se fait facilement jusqu’au col Est. Le lever de soleil accueille le grimpeur au pied des difficultées – modestes – de l’ascension. Au sommet l’horizon n’a pas de fin. Impossible de raconter ce paysage, il faut y aller et comprendre enfin le mot « immensité ».


Les dĂ´mes granitiques de Tesnou


escalade-hoggar::TesnouDernière étape avant le retour sur Tamaghasset, le massif de Tesnou couronnera ce voyage.
CÂ’est dÂ’ici que la mission Coche partit en avril 1935 pour accomplir une exploration minutieuse du Hoggar.

Il faudra pourtant attendre 1987 pour que ces dômes de granits intéressent les grimpeurs. Une petite expédition de profs de l’ENSA, Jean-François Hagenmuller, Gérard Decorps, Maurice Gicquel et Gérard Decorps, ouvrent plusieurs itinéraires avec utilisations systématique d’un perforateur à accus. Les spits sont la seule posibilité d’assurage sur ces dalles lisses.


escalade-hoggar::Never-in_Never-up; Escalade pour la ligne plus que pour le geste, Never-in_Never-up résume fort bien ce qui habite un périple de grimpe dans le Hoggar : paysage, ambiance et lumières invitent le grimpeur à ce joindre à eux. On ne se remet pas d’un tel bal.



vers la page complémentaire : Escalade en AlgĂ©rie, le Hoggar de l'Assekrem Ă la Garet

Philippe Brass

écrire un commentaire

Commentaires :


TOUTES LES NEWS :

LES DOLOMITES

[écrit le : 05-05-2021--12:21]
de Juillet ŕ  Septembre - stages escalade dans les Dolomites(...)  Lire la suite >>

INITIATION ALPINISME

[écrit le : 05-05-2021--15:24]
En Juin, sorties initiation ŕ  la haute-montagne et ŕ  l'alpinisme(...)  Lire la suite >>

Dolomites ŕ la carte

[écrit le : 05-07-2019--20:44]
De juillet ŕ septembre 2021 Ascensions ŕ la carte(...)  Lire la suite >>

Dolomites - Cima Grande di Lavaredo

[écrit le : 10-08-2017--14:49]
descente par la voie normale(...)  Lire la suite >>

Une histoire des Dolomites

[écrit le : 23-11-2016--09:44]
LES DOLOMITES , 150 ans d'escalade est un superbe livre paru aux Ă©ditions du Mont Blanc(...)  Lire la suite >>

Dolomites - la voie Aste ŕ la Punta Civetta

[écrit le : 16-08-2015--18:05]
Une belle journée d'escalade dans une des grandes classiques historiques de la paroi des parois(...)  Lire la suite >>


©Philippe Brass 2008_2014